Parme en demi-journée

Teatro Farnese

La Steccata

Piazza Garibaldi

Schiava turca
Schiava turca

À mon avis ici à Parme l’on peut encore aujourd’hui respirer l’atmosphère raffinée d’une petite capitale. La ville est tranquille et provinciale, elle se trouve au centre de la Vallée du Po et elle offre à ses visiteurs plusieurs opportunités de visites et d’intérêts, très appréciées par ceux qui aiment découvrir des lieux qui ne sont pas trop bondés et pas encore touchés par le tourisme de masse.
D’abord je vous accompagnerai visiter le Palazzo della Pilotta. Jadis il était le palais de service des Ducs de Parme, mais aujourd’hui à son intérieur l’on trouve les musées les plus importants de la ville, aussi que le surprenant Théâtre Farnese, un chef-d’œuvre architectonique par Giovanbattista Aleotti. Si c’est votre première visite à Parme, je vous conseille de ne pas le perdre.
Après on ira visiter le Duomo, la Cathédrale de Parme, où plusieurs importants artistes ont laissé des merveilles. Par exemple le Correggio, un peintre que j’aime beaucoup car il a atteint à des niveaux de raffinement et de délicatesse insurpassés, et Benedetto Antelami, un sculpteur parfaitement émouvant, qui a été aussi l’architect du Baptistère que, avec sa charmante couverture en marbre rose, est encore aujourd’hui l’un des symboles de la ville.
Après une courte promenade dans les allées du centre on arrive à l’Eglise de la Steccata où Parmigianino, le Parmesan, a peint à fresque les Dix Vierges. Ici il n’y avait pas assez de place, pourtant il n’-y-a que six jeune femmes, charmantes et légères, qui n’arrêtent pas de m’émerveiller par leur élégance à peine murmurée.
Presque devant la Steccata l’on voit la néoclassique façade du Teatro Regio, un des temples de la musique en Italie. Maria Luigia, la Duchesse la plus aimée par les vrais parmesans, l’a voulu, et les noms de plusieurs musiciens du passé et du présent sont reliés a ce bâtiment, par exemple Toscanini, Paganini, Verdi et d’autres.
On terminera notre promenade à travers Parma sur la Place Garibaldi, la place la plus vive de la ville, où l’on se donne rendez-vous avec les amis pour aller faire des courses, boire un café, manger une glace…

 

%d blogueurs aiment cette page :